Le point sur l’actualité immobilière de la semaine

Comme chaque semaine, Rentila vous offre un tour d’horizon de la presse immobilière. Au programme cette semaine semaine 1 – 8 janvier : Une avalanche de mauvaises nouvelles pour l’immobilier en 2018, la France est un marché plus que jamais à deux vitesses, l’exécutif ne lâche rien et compte étendre l’encadrement des loyers, taxation accrue en 2018 pour les plus-values immobilières…

Encadrement des loyers : l’exécutif ne lâche rien et compte l’étendre

L’encadrement des loyers est-il efficace? À cette question, le secrétaire d’État à la Cohésion des territoires a osé cette réponse: «Je ne sais pas». Pour mesurer son efficacité, le gouvernement souhaite «aller au bout de l’expérimentation». Concrètement, l’exécutif envisage d’étendre l’encadrement des loyers aux agglomérations parisienne et lilloise. Deux villes qui avaient mis en place ce dispositif avant que le tribunal administratif ne l’annule. «L’esprit de la loi (Alur) est de l’étendre à l’agglomération», précise Julien Denormandie ce vendredi sur Europe 1.
Lire l’article complet: Lire la suite

La France, un marché plus que jamais à deux vitesses

Portées par de faibles taux de crédits immobiliers, les ventes de logements explosent en France. Près d’un million de ventes auraient été signées en 2017, selon les notaires. Du jamais vu. Le volume des transactions est au plus haut et la hausse des prix, elle aussi se confirme. En 2017, ils ont augmenté entre 1,8% et 3,5%, selon les réseaux d’agences immobilières.
Lire l’article complet: Lire la suite

2018: une avalanche de mauvaises nouvelles pour l’immobilier

Le gouvernement Macron l’avait annoncé: il voulait lutter contre la « rente immobilière ». Résultat, sans surprise, les propriétaires et les investisseurs sont sanctionnés.
Si l’on excepte la baisse de 30% de la taxe d’habitation qui devrait profiter à huit contribuables sur dix, le millésime 2018 s’annonce douloureux pour les propriétaires et les investisseurs. Décryptage.
Lire l’article complet: Lire la suite

À Paris, avec le smic, on peut acheter seulement 10 mètres carrés

À Paris, une personne payée au smic (qui a augmenté de 1,24% sans coup de pouce supplémentaire) peut aujourd’hui acheter un logement de 10 m², soit exactement la même taille que sept ans auparavant. Dans la capitale, la baisse des taux d’emprunt a été compensée par l’envolée (+39%), entre 2010 et 2017, des prix immobiliers qui devraient, selon les prévisions des notaires, frôler les 9200 euros par m² en janvier. «À Paris, il n’y a pas de raison que la hausse des prix s’arrête brutalement, estime Me Thierry Delesalle, notaire dans la capitale. Il y a peu de produits disponibles, les taux d’intérêt sont toujours aussi bas et la durée des prêts s’allonge.»
Lire l’article complet: Lire la suite

Plus-values immobilières : taxation accrue en 2018

Il existe différentes options pour transmettre un patrimoine immobilier à vos enfants. Vous pouvez mettre le logement au nom de vos héritiers, créer une SCI ou encore avoir recours à une SCPI.
Lire l’article complet: Lire la suite

Crédit immobilier souscrit à l’étranger : quelles sont les règles ?

Du fait de la hausse de la CSG (+1,7 point au 1er janvier), les gains tirés d’une vente immobilière (hors résidence principale) sont davantage taxés en 2018. La fiscalité pourra atteindre 36,20% contre 34,50% en 2017.
Lire l’article complet: Lire la suite

Les commentaires sont fermés.

Découvrez notre logiciel de gestion locative immobilière et rejoignez notre communauté de particuliers bailleurs. Un outil efficace et gratuit utilisé par des milliers d'utilisateurs !

OUVRIR VOTRE COMPTE    GRATUIT