Le point sur l’actualité immobilière de la semaine

Comme chaque semaine, Rentila vous offre un tour d’horizon de la presse immobilière. Au programme cette semaine semaine 15 – 22 Juillet 2018 : Le Projet de loi logement (Elan), la fin de l’encadrement des loyers a relancé la hausse des prix parisiens, la mairie de Paris envisage d’encadrer à nouveau les loyers, La location temporaire séduit 35 % des Millennials, emprunter n’a jamais été aussi bon marché depuis deux ans, les taux sous la barre des 1,5 % …

Projet de loi logement (Elan) : ces amendements taillés pour mettre les mauvais payeurs à la porte

Ça va cogner ! Dans le cadre de l’examen du projet de loi Elan, le Sénat s’apprête à voter une série de mesures visant à renforcer les pouvoirs des bailleurs sur leurs locataires.
Lire l’article complet: Lire la suite

La fin de l’encadrement des loyers a relancé la hausse des prix parisiens

« The sieling can’t hold us* », disait la chanson du rappeur américain Macklemor. Et si le plafond instauré en 2015 par la loi ALUR avait, lui, au contraire contribué – sans y parvenir complètement – à contenir l’inflation des loyers dans les grandes villes, sa suppression, fin 2017, a sans surprise permis aux bailleurs d’inverser la vapeur, notamment en région parisienne.
Lire l’article complet: Lire la suite

La mairie de Paris envisage d’encadrer à nouveau les loyers

À Paris, moins d’une annonce de location sur deux (48%) respecte le plafond des loyers aujourd’hui, soit treize points de moins qu’il y a un an à la même époque (61%). C’est le constat réalisé par l’association de consommateurs CLCV qui a analysé 1000 annonces publiées dans la capitale. Dans son étude publiée ce mercredi, la CLCV pointe du doigt en particulier les mauvaises pratiques des agents immobiliers. En un an, leur taux de conformité a plongé de 20 points, passant de 77% à 57%, là où il a reculé de seulement cinq points chez les bailleurs (de 44% à 39%).
Lire l’article complet: Lire la suite

La location temporaire séduit 35 % des Millennials !

Depuis une dizaine d’années, on assiste à un véritable bouleversement de nos habitudes de consommation, désigné généralement sous le terme « d’ubérisation de l’économie ». Coworking, covoiturage, crowdfunding, location de voiture entre particuliers… de nombreux domaines sont impactés par le phénomène. L’immobilier ne fait pas exception, avec le développement de la location temporaire, en particulier pendant les périodes de vacances.
Lire l’article complet: Lire la suite

Emprunter n’a jamais été aussi bon marché depuis deux ans

Lentement mais sûrement, les taux d’intérêt se rapprochent des plus bas atteints fin 2016. Et dire qu’ils étaient censés remonter cette année. Toutes durées confondues, le taux moyen pour souscrire un prêt immobilier s’élève à 1,44%, selon le dernier Observatoire Crédit Logement/CSA qui souligne que le taux est «quatre moins élevé (5,62%) qu’au début de l’année 2001». «Ce sont les groupes ayant le plus besoin du recours au crédit, les moins dotés en apport personnel, qui ont bénéficié des baisses de taux les plus fortes: -0,25 points de base pour les prêts les plus longs», explique l’Observatoire.
Lire l’article complet: Lire la suite

Les taux sous la barre des 1,5 %

En juin 2018, les taux ont retrouvé leur niveau de la fin de l’hiver 2017, en dépit de l’allongement de la durée des crédits accordés. Ainsi, ils s’établissement à 1,44 % en moyenne, contre 1,46 % en mai 2018. Au 2e trimestre, ils se sont établis à 1,45 % en moyenne, contre 1,48 % au 1er trimestre 2018 et 1,52 % au 4e trimestre 2017. Cette baisse des taux est rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production qui prévalent, ainsi que par une concurrence sur les taux toujours très vive entre les établissements de crédit.
Lire l’article complet: Lire la suite

Votre pouvoir d’achat immobilier a-t-il augmenté ces six derniers mois ?

La constante mais légère baisse des taux d’intérêt ne parvient pas totalement à compenser l’incessante hausse des prix immobiliers. Confirmation en chiffres avec le baromètre semestriel du courtier Meilleurtaux.com: sur les 20 plus grandes villes de France, le pouvoir d’achat immobilier n’a progressé, ces six derniers mois, que pour huit communes. Pour sept d’entre elles, il n’a grimpé que modérément (entre 1 et 2 m²).
Lire l’article complet: Lire la suite

.

Les commentaires sont fermés.

Découvrez notre logiciel de gestion locative immobilière et rejoignez notre communauté de particuliers bailleurs. Un outil efficace et gratuit utilisé par des milliers d'utilisateurs !

OUVRIR VOTRE COMPTE    GRATUIT