4/5 (4)
Le dépôt de garantie ne couvre pas les dégradations du logement par le locataire

C’est probablement l’une des pires situations auxquelles un propriétaire bailleur peut se voir confronter, à savoir retrouver son logement dégradé par le locataire, lequel refuse d’effectuer le remboursement des dégâts. Comment peut-on réagir dans cette situation ? Que faire si le dépôt de garantie ne couvre pas les frais engendrés par les dégradations du logement ?

Lire l’article

4.67/5 (3)
négocier un achat immobilier

Lors d’un achat immobilier, la marge de négociation peut être de 0 comme de 50 % dans certaines situations. Chaque vente immobilière s’avère unique et la négociation immobilière dépend de plusieurs facteurs. Voici les points importants pour négocier un achat immobilier.

Lire l’article

5/5 (3)
Gérer un dégât des eaux non déclaré par le locataire

Un dégât des eaux qui apparaît dans un appartement est toujours une source de stress, que ce soit pour le locataire ou pour le propriétaire bailleur. Que cela provienne d’un débordement d’un lave-linge, une fuite d’un robinet ou encore une infiltration d’eau, les causes d’une telle mésaventure sont multiples.

Lire l’article

5/5 (4)
Prélèvement à la source sur les revenus fonciers

Au moment de l’état des lieux de sortie d’une maison ou d’un appartement, il est essentiel d’effectuer un compte-rendu de l’état du bien immobilier. Néanmoins, il existe d’une différence entre usure normale d’un intérieur et dégradation, qu’elle soit volontaire ou non par ailleurs. Voici comment différencier les dégradations de vétusté.

Lire l’article

4/5 (4)
Prélèvement à la source sur les revenus fonciers

A partir de janvier 2019, le gouvernement a mis en place le prélèvement à la source. Il est tout à fait légitime de se poser la question de l’impact sur les revenus fonciers. Faut-il compter l’année 2018 dans ce nouveau calcul ? Comment calculer l’acompte d’impôt le cas échéant ? Autant de questions auxquelles nous nous proposons de répondre.

Lire l’article

5/5 (2)
Colocation et bail professionnel

Le coworking a le vent en poupe. Bien adapté aux besoins des startups, et des entreprises qui ont pris leur virage numérique, ce nouveau type de bail n’en n’est pas moins qu’un même bail professionnel dont profitent plusieurs locataires. Ils doivent être eux-mêmes des professionnels et figurent nominativement sur le document de location ou sur plusieurs contrats séparés. Le montant du loyer est donc réparti entre les différents locataires en fonction de la surface qu’ils occupent. Cette disposition est attrayante pour les petites sociétés et celles qui débutent, il convient cependant de bien en étudier les tenants et les aboutissants.

Lire l’article

5/5 (3)
réduction de loyer contre travaux

Vous comptez proposer un bien immobilier à la location, mais il a besoin de travaux d’amélioration ? Vous avez trouvé le bon locataire mais il souhaite rendre le logement plus confortable ? Vous êtes bien d’accord mais vous n’avez pas les moyens pour le moment ? Avez-vous pensé à la solution réduction de loyer contre travaux ? Vous en avez entendu parler mais vous souhaitez en savoir plus ? Vous vous demandez quels sont les travaux concernés et quelle est la procédure à suivre ? Rassurez-vous, nous vous expliquons toutes les conditions et les étapes de cet arrangement.

Lire l’article