5/5 (2)
Que faire en cas de séparation des locataires ?

Bien souvent, les couples de locataires ont toute la faveur des propriétaires bailleurs, car cela signifie qu’il existe généralement deux salaires pour payer le loyer dû. Mais que se passe-t-il en cas de séparation des locataires ? Est-ce que cela dépend de la situation de couple ?

Lire l’article

5/5 (2)
Colocation et bail professionnel

Le coworking a le vent en poupe. Bien adapté aux besoins des startups, et des entreprises qui ont pris leur virage numérique, ce nouveau type de bail n’en n’est pas moins qu’un même bail professionnel dont profitent plusieurs locataires. Ils doivent être eux-mêmes des professionnels et figurent nominativement sur le document de location ou sur plusieurs contrats séparés. Le montant du loyer est donc réparti entre les différents locataires en fonction de la surface qu’ils occupent. Cette disposition est attrayante pour les petites sociétés et celles qui débutent, il convient cependant de bien en étudier les tenants et les aboutissants.

Lire l’article

4.67/5 (3)
Comment louer à un étudiant ?

Pour les étudiants, il faut s’y prendre un peu à l’avance pour trouver leur futur logement. Mais quel est le meilleur choix entre une location vide, meublée, chez l’habitant ou une colocation ? Comment louer à un étudiant ?

Lire l’article

4.71/5 (7)
Comment louer en colocation

Si un temps elle touchait essentiellement les étudiants, la colocation se répand depuis une quinzaine d’années. Un phénomène qui prend de l’ampleur et qui s’étend désormais à tous les âges et toutes les catégories socio-professionnelles. Séduisant aussi bien les jeunes actifs, les familles monoparentales et même les seniors, ce mode d’habitation permet de faire des économies en partageant les frais, d’avoir la possibilité de vivre dans un logement plus grand et d’échapper à la solitude du quotidien.

Lire l’article

4.72/5 (18)
Avantages et inconvénients de la colocation

La colocation est la location d’un logement à plusieurs, souvent par des étudiants ou des jeunes actifs qui peuvent ainsi faire baisser leurs charges. Avec la crise, il y a maintenant de plus en plus de senior ou de personnes divorcées qui choisissent ce mode de vie. La demande est donc grandissante. Voici les avantages et inconvénients de la colocation.

Lire l’article

4.4/5 (10)
Départ ou remplacement d'un colocataire

Vous avez pris un bail en colocation mais votre colocataire peut décider de partir à tout moment. Son départ ne met pas nécessairement fin au bail qui reste valide jusqu’à sa date d’échéance. Voici tout ce qui a à savoir pour que ce départ se déroule dans les normes. Que faire en cas de départ ou remplacement d’un colocataire ?

Décision collective

Si un colocataire doit partir, tous les colocataires doivent d’abord se mettre d’accord avec cette décision. Puis, comme dans le cas d’une location classique, ils doivent envoyer un préavis de 3 mois ou un mois pour certains cas particuliers (si le colocataire est muté, a perdu son emploi, est admis au RSA…) par lettre recommandée avec accusé de réception au bailleur.

Le colocataire qui souhaite quitter le logement loué doit envoyer son congé au bailleur par lettre recommandée avec accusé de réception. Il doit respecter le délai de préavis prévu par le bail.

Si le bail contient une clause de solidarité

Le colocataire qui part a encore à sa charge 6 mois de loyer et tout autre paiement au bailleur, après son départ.

Si le bail ne contient pas de clause de solidarité

Le colocataire qui part doit envoyer un courrier annonçant son départ au bailleur. Le règlement du loyer jusqu’à la fin du préavis est à sa charge.

Au cas où le colocataire part sans prévenir ou sans préavis

Il est tenu de continuer à régler sa part de loyer car il est toujours considéré comme locataire selon l’article 1222 du code civil, à moins que l’arrivée d’un nouveau locataire le libère de son obligation de solidarité contenu dans le bail (clause de solidarité).

Lire l’article